Vous êtes ici : Accueil > Projets interdisciplinaires > L’ Univers médiéval fantastique du « Hobbit de Tolkien »
Publié : 15 janvier 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’ Univers médiéval fantastique du « Hobbit de Tolkien »

Lycée des Métiers d’Art de l’Ameublement et de l’agencement Augustin Boismard de Brionne

Les professeurs d’anglais-lettres ayant pris part au projet sont Karine Bénard et Antoine Cordonnier.

Projet dans le cadre d’activités péri-éducatives : le mercredi après-midi avec la collaboration d’une collègue Tapissière en Siège (Mme Vidizzoni).

Élèves accueillis : ouvert à tous mais j’ai eu entre 4 et 16 participants ( élèves et surveillantes) avec une moyenne de 10 selon les ateliers et les semaines de stage ( des Terminales CAP Tapisserie en Siège et en Décors, en Ébénisterie et en Menuiserie d’Installation ainsi que des Première Bac Pro Ébénisterie).

Objectifs  : Des ateliers artistiques créatifs basés sur les compétences de chacun (ébénistes, menuisiers, tapissières) pour apporter une valorisation supplémentaire à l’exposition en lien avec le projet d’Arts Appliqués de l’établissement, pour l’année 2014-2015 autour de l’Univers médiéval fantastique du « Hobbit de Tolkien » (découverte de l’univers de Tolkien et du Hobbit, réalisation de personnages grandeur nature, de parchemins, de dessins etc).

Disciplines concernées : prolongement du travail interdisciplinaire (Arts Appliqués,Français, Anglais) sur le thème.

Déroulement de l’activité :
Les élèves ont choisi leurs différents ateliers ainsi que les deux personnages grandeur nature à réaliser (ossature bois et grillage, papier mâché, encollage papier, peinture, maquillage 3D, création des costumes et accessoires, création de parchemins) .
Ebénistes et Menuisiers ont assemblé deux « mannequins » en bois.

Pendant ce temps, d’autres élèves travaillaient et sculptaient l’armature en grillage. D’autres encore faisaient des recherches pour les costumes et accessoires ainsi que l’écriture elfique. Les armatures en grillage ont été montées sur les mannequins en bois. Les personnages ainsi formés, ont été remplis de papier mâché.

Il a ensuite fallu recouvrir le grillage de bandes de papier mâché. Puis la création des costumes et des accessoires a commencé. Après l’achat du tissu, des élèves (tapissières) ont confectionné capes, tuniques et chemises. D’autres élèves ont travaillé le cuir ( … enfin le simili ) pour réaliser des brassards, des ceintures, des sacoches. D’autres encore ont démarré le maquillage 3D des visages des personnages, la customisation des perruques, des gants puis la création des mains.

En parallèle, les parchemins étaient réalisés. Ces parchemins ont été réalisés principalement par des Terminales CAP Tapisserie qui, dans leur mission d’Anglais, avaient pour tâche finale d’inventer, de dessiner et de faire la description d’un"Fairy Character. "